Factions

Liste et règles des factions

Liste des factions

De nombreux peuples s'affrontent dans cette guerre. Certains sont alliés dans l'oeuvre de JRR Tolkien mais peuvent ne pas l'être dans cette campagne

Voici la liste des factions :

Si toutes les factions ne sont pas représentées dans votre campagne et si vous le désirez, vous pouvez fusionner certaines factions comme :
  • Fondcombe + Havres Gris = Eregion
  • Lorien + Thranduil = Vertbois
  • Fondcombe + Havres Gris + Lorien + Thranduil = Elfes
  • Erebor-Dale + Monts de Fer = Erebor-Dale-Monts de Fer

Règles sur les factions

Les Chefs de Factions

  • Chaque faction est dirigée par un roi, ou un seigneur quelconque qui, ici, sera appelé le Chef de Faction. Celui-ci mène généralement ses armées à la guerre. Les premiers Chefs de Faction de la campagne seront donnés avec les armées, mais si ils viennent à mourir, ils doivent être remplacés.
  • Lors de la phase d'achat, un joueur peut "acheter" pour 200 points un héros, dont les caractéristiques dépendent du Chef actuel. Il peut y avoir plusieurs héros successeurs en même temps. Ceux-ci peuvent être placés dans des armées pour les mener. Lors de la mort du Chef de Faction, c'est le héros successeur "acheté" en premier qui devient Chef lors du tour de campagne suivant.
  • Pour les caractéristiques des héros successeurs, il est dit plus haut qu'elles dépendent de celles du Chef actuel. Pour les déterminer, on utilise un système de "Bonus" et de "Malus" :
    • Chaque bataille perdue par l'armée du Chef de Faction augmente de 1 la réserve "Malus"
    • Chaque bataille remportée par l'armée d'un Chef de Faction augmente de 1 la réserve "Bonus"
    • Si le Chef de Faction est tué par un autre Chef, la réserve "Malus" augmente de 1
    • Si le Chef de Faction est tué par un ennemi qui n'est pas Chef de Faction, la réserve "Malus" augmente de 2
    • Si le Chef de Faction tue un Chef ennemi, la réserve "Bonus" augmente de 1
  • Pour la création d'un héros successeur, on prend les caractéristiques du Chef actuel, puis pour chaque point "Bonus" et "Malus", on jette un D6. Le point sera attribué dans la caractéristiques désignée par le dé : La valeur de P/V/D du héros successeur est la même que celle de base du premier Chef de Faction.
    • 1-Combat (ou valeur de tir, au choix du joueur)
    • 2-Force
    • 3-Défense
    • 4-Attaque
    • 5-PV
    • 6-Bravoure
  • Concernant l'équipement, les héros successeurs peuvent avoir les mêmes équipements que le premier Chef de Faction, et au même coût.

Note : il est dit plus haut : "Si le Chef de Faction est tué par un ennemi qui n'est pas Chef de Faction" : -> si cet ennemi est un héros (successeur, nommé ou non nommé), il gagne 2 en Combat et 1 en Pouvoir. Si cet ennemi n'est pas un héros, il devient capitaine au prochain tour de campagne.

  • Règle Spéciale : Vengeons notre Chef ! : Si le Chef de Faction est tué, toutes les unités alliées sur le champ de bataille chargent l'ennemi le plus proche sans compter la règle Terreur. Les unités alliées dans un rayon de 10 cm autour du cadavre de leur Chef chargent l'ennemi qui l'a tué.

L'alignement des factions

Chaque faction est libre de faire les choix qui lui plaisent. Dans l'oeuvre de JRR Tolkien, il existe certaines alliances comme celle du Rohan et du Gondor, celle du Mordor, du Harad et du Rhûn.

Dans cette campagne, oubliez tout du background établi par Tolkien et établissez vos propres stratégies. Faites s'affronter le Rohan et le Gondor ; les Havres Gris contre Fondcombe. Etablissez des alliances comme Rohan-Erebor contre Gondor-Marais des Morts ou encore Comté-Monts Brumeux contre Erebor-Rhûn.

C'est principalement dans cette optique que j'ai imaginé cette campagne : la liberté de mouvement, attaquer qui on veut quand on veut, attaquer une faction qui nous croyait amie. Ici, les notions de Bien et de Mal n'existent plus car ceux qui font le Bien dans le SdA peuvent être les pires armes du Mal.

Asservissement, annexion d'une faction

Lors de certaines guerres, les vaincus voient leurs territoires annexés par les vainqueurs. En Terre du Milieu, cette notion n'est pas très employée mais pourrait l'être ici. Si toutes les villes controlées par un joueur sont occupées par ses ennemis pendant deux tours sans en être délogé, le joueur a perdu et les joueurs agrandissent leur territoire en intégrant les villes qu'ils occupent à leur royaume.

Il peut néanmoins y avoir une alternative : le joueur occupant la capitale peut décider d'asservir (ou si vous preferez déclare comme vassal) le joueur qui devrait être éliminé. Dans ce cas, celui-ci doit obéir aux instructions que lui donne son seigneur. Il conserve un Chef de Faction, même si hierarchiquement, il ne devrait plus l'être.

Je me doute que rien n'est compréhensible dans le dernier paragraphe. Voici donc un exemple qui pourra (peut-être) vous éclairer sur mes idées.

Imaginons que le joueur Gondor est attaqué par les joueurs Rohan, Harad et Mordor. Le Gondor perd toutes ses batailles face à l'alliance et se retrouve sans ville, ni capitale pendant 2 tours sans pouvoir en reprendre une seule. Les règles veulent qu'il soit éliminé. Or, le joueur Harad, qui occupe Minas Tirith et tout le Sud du Gondor, propose au joueur Gondor de devenir son vassal. Les joueurs Rohan et Mordor recoivent donc en récompense les villes qu'ils occupent, tandis que le joueur Harad gagne un vassal à qui il peut ordonner d'attaquer les joueurs Rohan et Mordor pour prendre possession des villes qu'ils viennent d'annexer.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Bienvenu sur BELSdA cher ami ! N'hésites pas à visiter toutes les sections pour y trouver ton bonheur :)

×